Réglementation Cuve à eau : quelles sont les normes ?

La réglementation et les normes concernant les cuves à eau de pluie sont rigoureuses car il y va de la santé publique. Installer un récupérateur d’eaux de pluie implique le respect de ces règles. Usage intérieur ou extérieur, les règles diffèrent.

Cuve à eau de pluie : Réglementation et normes

L’installation d’une citerne à eau ne nécessite pas de dispositif particulier si ce n’est d’être posée sur une surface plane et dure.

Chaque individu est libre de recueillir l’eau de pluie ruisselant sur sa toiture pour ses besoins personnels.

Cette eau est considérée comme “non potable”. La consommation alimentaire n’est pas autorisée ainsi que l’utilisation pour les bains et la douche.

Une réglementation a donc été mise en place par le gouvernement de façon à sécuriser le réseau de distribution collectif.

L’usage de l’eau de pluie pour votre consommation extérieure n’impose aucune règle. Par contre, pour un usage en intérieur, des conditions précises doivent être respectées.

En voici un récapitulatif :

  • installer un système de surpression
  • afficher des panneaux signalant “eau non potable” (pictogramme) près de chaque robinet et WC
  • interdiction formelle d’avoir des robinets d’eau de pluie et d’eau potable côte à côte dans la même pièce (hors garages, sous-sols, caves)
  • affichage de la mise en service de l’installation avec attestation de conformité
  • le verrouillage des robinets doit être possible
Voir aussi :   Comment bien choisir sa cuve à eau ?

C’est le ministère de la Santé qui définit les règles de l’usage domestique de l’eau de pluie.

⟹ A noter que l’usage des eaux de pluie est formellement interdit dans les établissements de santé, les crèches, les écoles, les cabinets médicaux, etc.

⟹ L’emploi d’antigel dans les cuves à eau n’est pas autorisé

L’eau de pluie, pour quels usages ?

La récupération des eaux pluviales est une solution simple et écologique qui permet de réaliser de belles économies.

L’eau de pluie ainsi collectée peut servir pour différents usages domestiques. Bien choisir sa cuve à eau est important.

Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’aides de l’Etat lors de l’achat d’un récupérateur d’eau de pluie. Renseignez-vous en mairie et auprès des collectivités régionales.

Usages extérieurs autorisés

  • Arrosage des jardins potagers, de la pelouse, de la végétation, des champs de cultures céréalières.
  • Lavage des terrasses, des véhicules, du mobilier de jardin.
  • Abreuvage des animaux d’élevage.
  • Lessivage des locaux industriels

Usages intérieurs autorisés

  • Lavage des sols
  • Alimentation de la chasse d’eau
  • Le lavage du linge est autorisé sous réserve de traitements de désinfection. Une expertise est faite avant validation.

Déclarations obligatoires d’installation d’un récupérateur d’eau

Si votre installation de récupérateur d’eau a été conçue pour un usage en intérieur, vous devez impérativement effectuer une déclaration d’achat en mairie au service assainissement.

En effet, les eaux utilisées (exemple l’eau de votre chasse d’eau) seront rejetées dans les égouts. Les services techniques doivent donc être impérativement informés et comme vu plus haut vous devez respecter quelques règles de sécurité. Un agent peut se déplacer à votre domicile pour effectuer un contrôle.

Voir aussi :   Achat récupérateur d’eau - Peut-on bénéficier d’Aides ou de Subventions ?

Le risque de contamination du réseau public est réel et il est de votre devoir de veiller à ce qu’aucun accident de la sorte ne se produise.

Comment raccorder une cuve à eau à une gouttière ?

Le raccordement du récupérateur d’eau de pluie à une gouttière ne présente pas de grosses difficultés.

Installer tout d’abord votre citerne de façon stable sur un sol plat et si possible bétonné. Une fois les points de raccordements repérés, il vous suffira de percer le cheneau puis les trous de fixation. Relier le tout et le tour est joué. Votre installation est terminée !

L’eau de pluie peut-elle être consommée ?

Il faut conserver à l’esprit que l’eau de pluie n’est pas une eau potable. Elle ne doit donc pas être utilisée pour vos besoins alimentaires.

Après ruissellement sur votre toiture, elle contient des produits chimiques. Si de plus, elle a été stockée, des bactéries peuvent être présentes.

Voir le site du service public pour en savoir plus.

Règles d’entretien

Toute l’installation de votre système de distribution d’eaux de pluie doit être contrôlée et entretenue régulièrement.

Un carnet d’entretien doit être tenu à jour.

La cuve doit être vidangée et nettoyée complètement une fois par an. Les filtres, vannes et robinets doivent également être vérifiés et entretenus.

Solution économique et écologique de stockage, l’acquisition d’une cuve à eau est bien vite rentabilisé.

Déterminez le volume de votre cuve de récupération d’eau de pluie en fonction de vos besoins et de la pluviométrie de votre région. Besoin de conseils supplémentaires ? Appelez nous au 03 59 61 63 62.

Voir aussi :   Comment choisir sa cuve de récupération d’eau de pluie ?

L’achat d’une cuve à eau implique le respect de la réglementation et l’application des normes mises en place par le Ministère de la Santé.

Laisser un commentaire