Calculer le volume d’une cuve de récupération d’eau de pluie

Déterminez le volume de votre cuve de récupération d’eau de pluie en fonction de vos besoins et de la quantité d’eau récupérable sur votre lieu de résidence. Le stockage des pluies permet une utilisation domestique quotidienne qui allégera considérablement votre facture de consommation d’eau potable annuelle.

Paramètres pour calculer le volume de votre cuve de récupération d’eau de pluie

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour dimensionner votre cuve de récupération d’eau de pluie :

  • l’emplacement attribué à votre cuve de stockage.
  • la pluviométrie de votre région. Ce chiffre correspond au volume des précipitations.
  • la surface de la toiture de votre maison de votre bâtiment
  • le coefficient de perte à appliquer en fonction de votre type de toiture

Enterrée ou bien hors-sol, l’emplacement est à déterminer avant achat. Pour une cuve aérienne, veillez à ce que la cuve soit facile d’accès, notamment si les besoins sont professionnels.

Les fiches descriptives de tous nos modèles mentionnent les dimensions précises. Veillez à avoir l’espace requis avant de procéder à la commande.

Mode de calcul pour évaluer la quantité pouvant être récupérée

Pour calculer le nombre de m3 d’eau de pluie récupérable au cours d’une année, il vous suffit de multiplier le chiffre de la pluviométrie de votre région par la surface de votre toiture. Ensuite, appliquez un pourcentage de perte (évaporation), correspondant au type de toit. Voici les coefficients :

  • toiture plate avec gravier : 0.6
  • toiture tuile argile cuite ou émaillée : 0.9
  • toiture ondulée, ciment ou ardoise : 0.8

⟹ si vous préférez, appliquez un coefficient de 0.75 qui est une moyenne.

Le chiffre obtenu correspond au volume récupérable en litres, au cours d’une année.

Calculer la capacité de récupération d’eau de pluie d’une cuve

Pour calculer la capacité de récupération d’eau de pluie d’une cuve en tenant compte du coefficient de perte, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  1. Déterminez la superficie du toit de la maison qui sera utilisée pour collecter l’eau de pluie. Par exemple, si votre toit fait 20 mètres de long sur 10 mètres de large, sa superficie est de 200 mètres carrés.
  2. Déterminez la pluviométrie moyenne de votre région. En France, la pluviométrie moyenne est de 770 mm par an.
  3. Déterminez le coefficient de perte en fonction du type de toiture que vous avez. Si vous avez une toiture plate avec gravier, votre coefficient de perte sera de 0,6. Si vous avez une toiture en tuile d’argile cuite ou émaillée, votre coefficient de perte sera de 0,9. Si vous avez une toiture ondulée en ciment ou en ardoise, votre coefficient de perte sera de 0,8. Si vous ne savez pas quel type de toiture vous avez ou si vous préférez une approche plus simple, vous pouvez utiliser un coefficient de perte moyen de 0,75.
  4. Utilisez la superficie du toit, la pluviométrie moyenne et le coefficient de perte pour calculer le volume d’eau que vous collecterez en une année en tenant compte des pertes d’eau. Pour ce faire, multipliez la superficie du toit par la pluviométrie moyenne, puis multipliez le résultat par le coefficient de perte. Par exemple, si vous avez une toiture plate avec gravier et que votre toit fait 200 mètres carrés, la pluviométrie moyenne est de 770 mm par an et votre coefficient de perte est de 0,6, vous pouvez vous attendre à collecter 200 mètres carrés x 770 mm x 0,6 = 92 000 litres d’eau en une année.
  5. Divisez le volume d’eau que vous collecterez en une année par le nombre de jours dans une année pour obvenir la quantité d’eau que vous collecterez quotidiennement. Il y a environ 365 jours dans une année, donc dans notre exemple, cela donnerait 92 000 litres / 365 jours = 252 litres d’eau par jour.
  6. Utilisez cette information pour déterminer la taille de la cuve dont vous avez besoin pour collecter l’eau de pluie. Gardez à l’esprit que vous aurez besoin d’une cuve assez grande pour stocker l’eau que vous collecterez quotidiennement, ainsi que suffisamment d’espace pour l’expansion de l’eau en cas de pluie abondante.
Voir aussi :   Comment installer une cuve récupérateur d’eau de pluie ?

Il est important de noter que ce calcul est une approximation et que votre capacité réelle de récupération d’eau de pluie peut varier en fonction de facteurs tels que la forme et l’inclinaison de votre toit, ainsi que les conditions météorologiques locales. Il est recommandé de faire des tests de collecte d’eau de pluie et de mesurer la quantité réelle d’eau que vous pouvez collecter avant de décider de la taille de votre cuve. 

En utilisant le coefficient de perte, vous pouvez ajuster votre calcul pour tenir compte des pertes d’eau qui peuvent se produire lors de la collecte de l’eau de pluie, ce qui vous aidera à déterminer la taille de cuve la plus appropriée pour votre situation. Cependant, il est important de noter que le coefficient de perte peut varier en fonction de plusieurs facteurs et que vous devrez peut-être faire des ajustements en fonction de l’efficacité réelle de votre système de collecte d’eau de pluie.

Détermination de l’usage de cette eau de pluie stockée

Maintenant que vous avez une idée de la quantité d’eau de pluie pouvant être stockée, il est bon d’évaluer vos réels besoins et de les quantifier.

Déterminez l’usage que vous allez faire de cette eau de pluie. Utilisation uniquement en extérieur ou bien également à l’intérieur de votre habitation ?

Voici une liste non exhaustive qui vous permettra d’évaluer vos besoins et de vous aider dans votre calcul.

Utiliser l’eau de pluie pour vos tâches extérieures

  • lavage de votre (vos) véhicule(s), votre (vos) deux-roues
  • lavage de votre terrasse, votre piscine, du mobilier de jardin, de la pergola
  • lessivage de surface professionnelle
  • arrosage de votre potager
  • arrosage de vos massifs fleuris, de votre pelouse
  • irrigation de champs de cultures
  • nettoyage de vos volets, portes de garage
Voir aussi :   Comment jumeler 2 cuves à eau ?

Utiliser les eaux pluviales pour vos besoins intérieurs

  • alimentation de votre chasse d’eau.
  • eau pour le lavage des sols de votre maison.
  • eau destinée au lave-linge (le lavage du linge avec l’eau de pluie est soumis à des règles : voir notre article sur la règlementation.

Quelle consommation d’eau pour les différentes tâches ?

Pour vous aider dans votre estimation, quelques chiffres de votre consommation domestique :

  • Arrosage d’un jardin de 100 m² : 20000 litres /an
  • Arrosage d’une pelouse de 200 m² : 70000 litres/an
  • Lavage d’une voiture : 300 litres
  • Chasse d’eau : 36 litres d’eau par jour/personne
  • Lave-linge : entre 40 et 80 litres par cycle

Ces chiffres sont bien entendu une moyenne mais ils vous aideront à déterminer la quantité d’eau que vous pourriez économiser sur votre consommation d’eau potable.

Cet article sur la consommation de l’eau dans les foyers, détaille précisément l’impact sur votre facture de chaque poste de consommation.

Choisir une taille de cuve cohérente

Déterminer un volume de cuve cohérent avec vos besoins est primordial.

Une cuve trop grande vous coûtera à l’achat plus cher pour des besoins non réels. De plus, la citerne n’étant jamais pleine, la qualité de l’eau pourrait en pâtir.

Une citerne trop petite sera régulièrement vide et vous devrez avoir recours à la distribution d’eau potable. Quel dommage !

Pour vous aider dans votre achat : comment choisir sa cuve à eau ?

Notre meilleure vente :

Cuve à eau 5000 L Hors-Sol Verticale Référence 1596

Installation du récupérateur d’eau

Quel que soit le volume de votre citerne, vous devez impérativement l’installer sur une surface plane et dure. Nous vous conseillons de réaliser une dalle en béton qui sécurisera votre installation.

Voir aussi :   Faut-il déclarer l’achat d’une citerne d’eau de pluie ?

Plus de détails ici sur l’installation de votre récupérateur d’eau de pluie.

Entretien de la cuve

Pour garantir la longévité de votre cuve de récupération d’eau de pluie et la qualité de l’eau stockée, nous vous recommandons un nettoyage complet par an.

Quelques conseils supplémentaires pour l’entretien de votre cuve à eau

Bien calculer le volume de votre cuve de récupération d’eau de pluie est important de façon à rentabiliser rapidement votre achat. Notre équipe de techniciens reste à votre écoute pour vos besoins de conseils au 03 59 61 63 62.

Laisser un commentaire